Menu

mercredi 30 septembre 2015

Interview d'Ena Fitzbel


Merci à Ena Fitzel d'avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions.
Ena est l'auteur de plusieurs romans dont le dernier Liaisons périlleuses au Costa Rica, l'intégrale est sorti le 15 septembre dernier.


Résumé

Vous n’êtes jamais allé au Costa-Rica ? Quel dommage ! Qu’attendez-vous pour visiter l’une des plus luxuriantes forêts tropicales de la planète ? Peut-être n’aimez-vous pas les moustiques et autres créatures exotiques !
N’ayez crainte ! Vous n’aurez pas à en souffrir si vous suivez Marc Charleroi, guide expérimenté et ancien commando des Forces spéciales canadiennes. En plus d’être séduisant et spirituel, il veille toujours sur ses clients, même s’il a affaire à de parfaits citadins, comme Diane Fouché, la rédactrice en chef du magazine français Belle pour la vie.
Soucieuse de mener à bien son reportage, la ravissante et très distinguée Diane aurait pu s’en réjouir. Mais les esprits de la forêt se sont ligués contre elle pour la faire succomber au charme de son guide. Elle qui n’a jamais supporté les coureurs de jupons !



Résumé

Dans le lointain pays d’Artala, les nobles sont dotés de la jeunesse éternelle. L’on raconte qu’Érato, leur impétueuse reine, use de magie pour la leur procurer. Mais la réalité est tout autre...

Le jour où son secret est mis en péril, Érato décide de faire appel à Orfef, un ancien lieutenant de sa garde personnelle, banni quelques années plus tôt. Pour aller le trouver aux confins du royaume, elle s’adresse au meilleur ami de celui-ci, Silas, son chef des armées. Le voyage serait bien plus simple pour Silas s’il n’était pas accompagné du premier lieutenant d’Érato, la piquante Nausicaa, qui l’attire plus que de raison.

Laissez-vous entraîner dans un tourbillon d’action et de sentiments sur fond de fantasy. Le dernier métro pour Artala vous attend !



Résumé

"À bord de sa vieille 405, Vanessa Pasternack, jeune femme charmante mais quelque peu idéaliste, tracte une caravane remplie de packs d’eau destinés aux Africains en détresse. Elle pensait voyager seule mais, victime d’une méchante farce de ses collègues, elle se voit contrainte d’accepter la présence importune de Gauthier d’Albron, le beau et séduisant directeur adjoint de l’entreprise où elle travaille. Disputes, quiproquos et mésaventures s’enchaînent. Bien vite, ils s’égarent sur de mauvais chemins… La route n’en finit pas d’être longue pour ceux qui n’écoutent pas leur cœur !"



Résumé

Elève au lycée français de Prague, Mila vit chez sa grand-mère depuis la disparition de ses parents. Chaque nuit, elle fait ce rêve étrange et rassurant d'un manoir perdu au fin fond de la lande écossaise. Elle y retrouve une amie chère à son coeur et rencontre Kenneth, un mystérieux jeune homme dont elle tombe amoureuse.

Un jour, lors d'un atelier de dessin-écriture, Mila révèle à sa classe l'existence du manoir. Le soir même, se trouve bouleversé le rêve qu'elle croyait immuable : elle découvre que ses camarades de lycée se sont glissés dans la peau de nouveaux domestiques. Mila doit se rendre à l'évidence : son rêve n'est pas comme les autres.


***

Interview par Boulimique des livres

Bonjour, Ena et merci d’accepter de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter pour les lecteurs/lectrices qui ne te connaissent pas ?

Ena
De formation scientifique, je travaille comme ingénieure dans un grand centre de recherche. J’habite à Toulouse, mais mon imagination n’a pas de frontières.
J’ai deux passions : l’écriture et les langues étrangères dont je ne cesse de parfaire l’apprentissage ; toutes deux me permettent d’ouvrir des portes vers les autres.
Mon premier roman, Un manoir pour refuge (une aventure fantastique pour adolescents et jeunes adultes), est disponible chez L’ivre-Book.
Mes autres romans :
Des packs d’eau pour l’Afrique (comédie romantique)
Le dernier métro pour Artala (roman sentimental fantastique)
et Liaisons périlleuses au Costa Rica (comédie romantique et érotique) sont parus aux Éditions Sharon Kena.
Rouge, pair et manque (comédie romantique et érotique) paraîtra en 2016 chez L’ivre-Book.



Tu as déjà publié un certain nombre d’ouvrages. Lequel a été pour toi le plus difficile à écrire ?

Ena

Chaque roman a comporté des difficultés. Ainsi, dans Un manoir pour refuge, je me suis donné beaucoup de mal pour décrire les souterrains labyrinthiques du manoir. Il m’a donc fallu apporter beaucoup de soins aux descriptions.
Dans Des packs d’eau pour l’Afrique, ce sont les dialogues que j’ai dû soigner tout particulièrement. Car je souhaitais me rapprocher le plus possible d’un format « pièce de théâtre ».
Pour Le dernier métro pour Atala, ce sont les scènes de combat qui m’ont donné du fil à retordre. Je ne vous raconte pas le nombre de films de Kung Fu qu’il m’a fallu regarder !
Enfin dans Liaisons périlleuses au Costa Rica, les paysages devaient se rapprocher le plus possible de la réalité. Là encore, ce sont des documentaires sur le Costa Rica que j’ai dû regarder !




Qu’est-ce qui t’a poussée à commencer à écrire ?

Ena

La laideur du monde me repousse chaque jour un peu plus. Je trouve dans mes histoires une échappatoire à tout ce qui m’angoisse. En outre, j’adore écrire des histoires d’amour.



Si un de tes romans devait être adapté au cinéma, lequel choisirais-tu et quel casting aurais-tu en tête ?

Ena

Mon roman préféré, et donc celui que je verrais bien au cinéma, c’est Des packs d’eau pour l’Afrique. C’est un road movie qui se termine en huis clos. Parfait pour décliner sur grand écran ! En revanche, je n’ai aucun acteur en tête pour le casting.




Comment abordes-tu l’écriture d’un nouveau roman ?

Ena

Toujours avec beaucoup d’appréhension. Mais dès que je dépasse les premières pages, je prends confiance en moi. Et là, la machine se met en marche. J’écris et corrige au fur et à mesure de l’avancement du roman.



Quelle musique écoutes-tu quand tu écris ?

Ena

Je ne peux écrire que dans le silence le plus absolu, avec des boules Quiès dans les oreilles. J’ai un rapport conflictuel avec la musique. Elle tourne en boucle dans ma tête et me harcèle, de sorte que j’en écoute très peu.


Quels sont tes prochains projets littéraires ?

Ena

Je commencerai par vous présenter Rouge, pair et manque qui sort en janvier :
Croupière dans un casino, Isabelle Gensac a été promue « meilleure employée de l’année ». Pour la récompenser, Monsieur Rouch, son patron lui offre une semaine de croisière aux Caraïbes sur un yacht privé. Le problème, c’est que ce dernier y participe aussi et qu’il entend bien séduire la belle.
De paris insensés en défis, ils vont apprendre à se connaître. Il se pourrait alors que la très intègre Isabelle découvre qu’elle n’est pas si différente du très « flambeur » Monsieur Rouch.
Je travaille aussi sur une romance fantastique qui sortira en 2017 : Sous le ciel de Nout.
Depuis la disparition de son père, le baron de Laverstoke, Électra Cravendish se voit menacée d’expulsion de son domaine familial. En l’absence de nouvelles de son frère Adonis, son rapace d’oncle a revendiqué ses droits sur le titre et les terres du baron. Elle embarque donc pour l’Égypte et va chercher son frère. Lequel a sombré dans une mystérieuse léthargie.
Lorsqu’elle parvient à Memphis, sur les lieux où Adonis effectue des fouilles, elle est conduite à la cange sur laquelle Timothy Fentington l’héberge. Malheureusement pour elle, les choses ne se déroulent pas comme elle l’entendait. Son frère demeure inconscient, et Lord Fentington lui interdit de partir tant qu’Adonis n’aura pas consulté un médecin.
Je n’en dis pas plus...



Peux-tu me donner le titre du livre qui t’a le plus marqué ?

Ena

Orgueil et préjugés de Jane Austen. Je ne peux penser aux personnages sans avoir le cœur qui saigne. Comment vous expliquer ce que je ressens ? C’est typiquement le genre d’histoire qui me fait souffrir. Une histoire d’amour semée d’embûches, mais qui termine bien.



Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Ena

Je viens d’achever les trois tomes de La fraternité royale de Sabrina Jeffries. J’ai adoré !




Quelques mots pour tes lecteurs/lectrices ?

Ena
Merci à tous ceux qui me lisent et me soutiennent.




Sur quel(s) site(s) peut-on te suivre ?

Ena
Sur Facebook : https://www.facebook.com/FitzbelEna

Sur mon site : http://enafitzbel.wix.com/ena-fitzbel-1




Mon avis sur En territoire interdit, tome 2

Titre: En territoire interdit, tome 2
Auteur: Caroline LP
Date de parution: 12 juin 2015
Genre: Romance
Editeur: Clermont



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Justine s’était fait le serment d’apprendre à vivre pleinement sa vie sans l’homme qu’elle avait passionnément aimé. Un an plus tard, malgré cette promesse, une grande souffrance l’habite toujours. Elle ne parvient pas à laisser son passé derrière elle. En quête d’un exutoire à son immense chagrin, elle multiplie les aventures sans lendemain jusqu’au jour où elle croise à nouveau Antoine.

Sa douleur est toujours aussi vive, mais elle accepte de revoir celui qui l’a abandonnée. À chacun de leurs rendez-vous, la jeune femme renouera avec les pulsions qui l’avaient toujours attirée vers lui.

Ce qui commencera d’abord par une vengeance sans pitié conduira rapidement Justine dans des pièges où elle dépassera les limites qu’elle s’était fixées. Et lorsque sa relation avec son meilleur ami d’enfance Éric frôlera l’interdit, elle sera plus confuse que jamais.

Entre une amitié qui se transformera en un jeu dangereux et une passion de plus en plus dévorante, Justine parviendra-t-elle à faire un choix?

mardi 29 septembre 2015

Mon avis sur La vie peu ordinaire de Madeleine Lenoir

Titre: La vie peu ordinaire de Madeleine Lenoir
Auteur: Vincent Martorell
Date de parution: 3 décembre 2014
Genre: Roman historique
Editeur: NeoBook



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Madeleine a dix-neuf ans lorsqu'elle perd ses parents. Elle est alors prise en charge par son oncle et sa tante, marchands de vins et de spiritueux, non loin des abattoirs de La Villette. C'est le point de départ d'une vie hors du commun.

Dans le Paris des années 20, elle pose pour Modigliani, se lie d'amitié avec Soutine et le sculpteur Alfred Boucher. Elle côtoie Cocteau et Picasso. Puis elle découvre l'Amérique d'Edward Hopper, la Factory d'Andy Warhol et les concerts mythiques de Woodstock.

Le 26 décembre 1999, la tempête Lothar menace une bonne partie de l'Europe. Dans la maison de ses parents, au Havre, Madeleine se souvient...

lundi 28 septembre 2015

Mon avis sur En territoire interdit tome 1 de Caroline LP

Titre: En territoire interdit, tome 1
Auteur: Caroline LP
Date de parution: 23 janvier 2015
Genre: Romance
Editeur: Clermont



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Justine Gagné, 27 ans, n’avait rien oublié. Comment aurait-elle pu? Depuis qu’elle avait perdu l’amour d’Antoine, elle n’espérait plus rien.

Le vide avait repris possession de sa vie, un néant qui l’avait déjà habitée toute petite.

Contrainte depuis trop longtemps à l’errance, elle décide qu’il est temps qu’on accueille ses aveux. Chaque semaine, dans le bureau de sa psychiatre, la jeune femme marchera là où le sol avait tremblé sous ses pieds. Elle y confiera ses incursions en territoires interdits.

À nouveau, elle sera celle qui aima follement Antoine, celui qui avait éveillé en elle des plaisirs défendus.

Celle qui fut trahie.

Mais surtout, elle deviendra celle qui trouvera enfin les mots pour que cesse sa dérive.

Justine parviendra-t-elle à retrouver cet amour fou qui l’avait dépossédée de tout?

Mon avis sur Et si cela nous arrivait de Valérie Loctin

Titre: Et si cela nous arrivait
Auteur: Valérie Loctin
Date de parution: 12 juillet 2015
Genre: Nouvelle
Editeur: Auto - édition



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Etats- Unis, ,du jour au lendemain, blackout à Brooklyn qui bouleversera le monde entier.Quelques minutes de silence ,la nuit ,des sensations étranges et tout repart vers un ailleurs ...un monde meilleur ou l'entraide ,le partage font de nous des personnes aimantes. Si vous avez envie de douceur et d'émotions ,n'hésitez pas .Vous découvrirez ce changement à travers le regard de jack et sa famille. Une famille hors norme.
Comment réagir à un tel phénomène qui nous ramène dans ce décor des années 50, un monde de bonheur ou les portables,ordinateurs etc.. n'existent plus,. Imaginez cette vie à part, et lisez ce livre que vous ne pourriez pas lire à cette époque.
La réponse du blackout viendra- t-elle, complot gouvernemental ,extraterrestre ou tout simplement....autre chose??.
Ce petit ouvrage nous montre ce que l'on peut être ou devenir. On peut changer . .Alors à vos marques prêts ,lecture.....et commentez ......merci

Mon avis concernant Sur la route d'Anvers

Titre: Sur la toute d'Anvers
Auteur: Liliana Di Pietro
Date de parution: 7 septembre 2015
Genre: policier, thriller
Editeur: Nats éditions



Merci à Nats editions pour ce service presse

Description

Sur la route d´Anvers, Étienne rencontre Nina, une mystérieuse jeune femme pourtant supposée avoir été assassinée la veille.

Ensemble, ils essayent de se joindre à l´enquête de la commissaire Justine Chevalier afin de comprendre pourquoi elle a été tuée.

Mais comment expliquer qu´Étienne soit le seul à voir Nina ?
Pourquoi l´a-t-elle choisi lui, un simple chauffeur routier ?
Comment la commissaire et son équipe voient-ils cette aide pour le moins... inattendue ?

dimanche 27 septembre 2015

Interview de Fabiola Chenet


Merci à Fabiola Chenet d'avoir accepté de répondre à mes questions.
Fabiolat est l'auteur.
Fabiola est l'auteur de la saga le prix du pardon, publiée par les éditions Laskà. Son prochain roman auto-édité, l'ennemi de l'ombre sort le 4 octobre prochain.


Résumé


Krista a dix-sept ans lorsqu’elle rencontre Jake. Instantanément, il l’attire. Elle sait qu’elle veut être avec lui et n’a aucune intention de cacher ses sentiments. Malheureusement, le coup de foudre n’est pas réciproque, et Jake n’hésite pas non plus à le lui faire savoir.

Pas rebutée par l’indifférence du jeune homme, et avec l’aide de leurs amis communs, Krista se débrouille pour passer le plus de temps possible avec lui. Jusqu’à ce que, excédé, Jake décide de prendre les grands moyens pour se débarrasser d’elle... au risque de le regretter.



Résumé


Édouard Beriley, duc de Grandsvale, est un libertin notoire. En route pour la demeure familiale, il est surpris par une averse. Par chance, il trouve refuge chez une jolie orpheline. S’il doit passer la nuit chez elle, Édouard a bien l’intention de la séduire... et de l’oublier aussitôt.

Jeune, naïve et seule au monde, Alexandra Blackwood veut croire aux belles paroles d’Édouard. Quand il l’abandonne le lendemain, la leçon est terrible... mais elle compte bien ne jamais l’oublier.

Un an plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau. Bien des choses ont changé et surtout, la rancune d’Alexandra est à son comble. Édouard, lui, ne semble se souvenir de rien. Il est même décidé à la conquérir...



Résumé


Georges, lord Filsbury, a toujours considéré le mariage comme un moyen d’accéder à ses ambitions professionnelles. S’il a choisi lady Lydia, c’est pour les précieux contacts que son père pourra lui apporter. Aussi, lorsque sa conscience l’appelle à d’autres obligations, il n’hésite pas à rompre ses fiançailles.

Lydia était peut-être naïve de croire que lord Filsbury voulait l’épouser pour elle-même, mais elle ne refera pas deux fois la même erreur. Après l’avoir délaissée sans un mot d’explication, son soupirant est de retour et s’attend à ce qu’elle lui retombe dans les bras. Sauf que cette fois, cela ne se passera pas ainsi...



Résumé

Cette fois, Vivian sait qu’elle est allée trop loin. Dans son désespoir de reconquérir son amant, le duc de Grandsvale, elle s’en est fait un ennemi. Elle doit à présent quitter l’Angleterre, sans ami ni possession.

Sur le bateau qui le ramène en France, Pierre de Crécy repère immédiatement cette belle jeune femme seule. Inquiet pour sa sécurité, il lui propose de se faire passer pour son fiancé, sans se douter que leur petit jeu les mènera aussi loin. Mais c’est sans importance : Vivian se rend à Paris, alors que Pierre vit dans le Bordelais. Rien ne laisse présager qu’ils se reverront un jour...



Résumé


En une nuit, Anna Stone avait tout perdu. Quatre ans après, il ne lui restait que sa fille. Mais aujourd’hui, elle avait enfin les moyens de se venger de ceux qui ont assassiné sa famille. Et rien ne pourrait la détourner de son objectif.

Thomas Stanhope avait deux buts pour cette Saison : aider à appréhender un trafiquant de drogue, et trouver une femme. De préférence une femme bien née. C’était sans compter sa rencontre avec Anna Stone.

Ces deux êtres que tout sépare sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Cependant, les secrets d’Anna pourraient les séparer à jamais. Mais lorsque le danger menace la jeune femme, Thomas réalise qu’il est prêt à tout pour la protéger.


***

Interview par Boulimique des livres

Bonjour Fabiola et merci d'accepter de répondre à mes questions.

Fabiola
Merci à toi de m’avoir invitée sur ton blog, et mille mercis pour avoir lu ce que j’ai écrit, et d’en avoir parlé.

Peux-tu te présenter pour les lecteurs/lectrices qui ne te connaissent pas ?

Fabiola
Ah, parce qu’il y en a encore qui ne me connaissent pas ? LOL Trève de plaisanterie, je suis Fabiola Chenet, et j’ai plusieurs casquettes, on va dire. J’ai un travail à plein temps rémunéré (parce que malheureusement, le métier d’écrivain ne fait pas vivre) ; je suis rédactrice en chef d’un webzine mensuel Les Romantiques dédié au roman féminin, et enfin je suis un auteur publié depuis 2013. Je suis mariée et j’ai trois enfants. A la question : mais comment je trouve le temps de tout faire ? Eh bien, très difficile d’y répondre. En fait je n’ai pas d’emploi du temps établi. Je fais de tout mais pas au même moment. Et puis, mes enfants grandissent et sont de plus en plus autonomes. 

Tu écris principalement de la romance historique, pourquoi ce genre littéraire plutôt qu’un autre ?

Fabiola
En fait, je n’écris pas que de la romance historique, mais il s’avère que ce sont les histoires les plus longues que j’ai écrites et donc les premières à avoir été publiées. Je pense que mes romances historiques sont plus longues parce qu’en plus de parler de l’histoire d’amour, il faut aussi présenter un minimum le cadre et l’époque. Pas en détail, forcément, mais du moment où on choisit une date passée, il faut pouvoir y inclure des petits éléments montrant qu’on est à la bonne époque. Pour cela, il faut parler de ce qui est extérieur au couple. A la différence du contemporain, où on peut juste se contenter de raconter l’histoire d’un couple dans un appartement sans avoir à donner des détails extérieurs.

Qu’est ce qui t’as poussé à commencer à écrire ?

Fabiola
J’ai commencé à inventer des histoires au moment où j’ai commencé à lire mes premières romances. Toutes ces histoires d’amour m’ont inspirée et j’ai eu envie d’en inventer. Pas dans le but de changer la fin d’un livre qui ne me plaisait pas, juste parce que j’avais des histoires dans la tête qui demandaient à sortir. C’est bien plus tard que j’ai osé faire lire mes histoires à des lectrices sur le forum Les Romantiques. Et encore bien des années plus tard que j’ai songé à les faire publier au moment du boom numérique.

Si un de tes romans devait être adapté au cinéma, lequel choisirais-tu et quel casting aurais-tu en tête ?

Fabiola
Ouh, là, c’est la question à laquelle je ne m’attendais pas du tout LOL On va dire L’ennemi de l’ombre, celui qui sort en octobre. Parce qu’il y a un peu d’action, et donc de quoi retenir l’attention des téléspectateurs.
En acteur pour le personnage principal, je dirais Martin Henderson, et en actrice pour l’héroïne principale, je choisirais Rachel Weisz.


Comment abordes-tu l’écriture d’un nouveau roman ?

Fabiola
Quand je commence à écrire un roman, j’ai toujours trois éléments dans ma tête : le début, la fin et les grandes progressions. Je vais tout écrire d’une traite. Les détails historiques ou les descriptions de paysages ou des personnages arriveront plus tard au moment de ma première relecture. Les recherches prennent beaucoup de temps et peuvent me perturber dans mon écriture. Les faire avant n’est pas possible tant que je ne suis pas certaine de la direction que je veux prendre. Et si nécessaire, par la suite, je réadapte mon histoire en fonction de mes recherches.

Peux-tu me décrire ton espace de travail quand tu écris ?

Fabiola
LOL La plupart du temps, ce sont mes cuisses, sur lesquelles je pose mon ordinateur portable. Quelques fois, je vais sur le PC et donc sur un petit bureau. Je n’ai pas besoin de beaucoup d’espace pour cela.

Quels sont tes prochains projets littéraires ?

Fabiola
Eh bien, j’autoédite une nouvelle romance historique, L’ennemi de l’ombre qui doit sortir le 4 octobre en numérique. Cela fait quelques temps que j’essaie d’avancer dans une sorte de romantic suspense avec une héroïne étudiante et un héros policier. J’aurai de la chance si je le termine l’année prochaine. Le mieux est de rester connectés sur ma page Facebook pour l’avancée : https://www.facebook.com/fabiolachenetauteur



Peux-tu me donner le titre du livre qui t’as le plus marqué ?

Fabiola
Ca c’est une question difficile. Il y en a plusieurs qui m’ont marqué.
Dans les romances, Qui es-tu, belle captive ? de Kathleen E. Woodiwiss. J’ai tellement adoré ce livre, et l’héroïne est top. Elle est forte, déterminée. Et puis, les affrontements entre Elise et Maxime sont tellement marrantes. C’est un de mes livres de chevet, celui que je feuillette très, très souvent entre deux romans.
Dans les non romances, Le comte de Monte Cristo, d’Alexandre Dumas. Ce livre est superbe, et Edmond Dantès est l’un des personnages masculins les plus intrigants et déterminés que j’ai rencontré. Si vous ne l’avez pas lu, vous devez absolument le faire.


Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Fabiola
Là au moment où je réponds à ce questionnaire, il s’agit de « L’amour maudit » de Gena Showalter.

Quelques mots pour tes lecteurs/lectrices?

Fabiola
Je n’aurais jamais pensé être publiée un jour, et je n’aurais jamais pensé avoir des lecteurs autres que ceux du forum. Merci énormément à tous, et continuez à me lire, même si je n’écris pas très vite. Et si vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire via Facebook ou via mon site Internet : http://www.fabiolachenet.com/

Mon avis sur Chaînes de Solène Bakowski

Titre: Chaînes
Auteur: Solène Bakowski
Date de parution: 19 juin 2015
Genre: Fantastique
Editeur: Auto-édition



Merci à l'auteur pour ce service presse

Description

Héloïse est une jeune femme fascinée par la mort. Peu sociable, elle trouve dans la proximité des défunts la sérénité qui lui manque au contact des vivants. Quand, un jour, au hasard d'une de ses déambulations dans les allées d'un cimetière qu'elle connaît parfaitement, elle découvre sur une tombe la photographie d'une adolescente éclatante en maillot de bain, elle s'étonne. Lorsque, le lendemain, c'est un cliché de la même femme pris plusieurs années plus tard qu'elle ramasse, elle est terrifiée. Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est à quel point ces photographies vont changer sa vie.

samedi 26 septembre 2015

Mon avis sur Le garçon qui voulait rendre le monde plus beau

Titre: Le garçon qui voulait rendre le monde plus beau
Auteur: Chris Verhoest
Date de parution: 23 aout 2015
Genre: M/M
Editeur: Alexan éditions



Merci à Chris pour sa confiance

Description

Noal est menuisier. Un jour, il accompagne son patron afin d'effectuer des réparations chez un vieil homme. Celui-ci vit seul avec son petit-fils, Maximilien, un jeune homme à l'intelligence dite limitée depuis que ses parents l'ont battu, alors qu'il n'était qu'un bébé.
Mais Maximilien possède un don magnifique, lié à son imaginaire hors du commun: il rend le monde plus beau avec ses idées à lui, rien qu'à lui.
Comment Noal pourrait-il ne pas succomber? Mais le monde, lui, est-il prêt à accepter cet amour ?

jeudi 24 septembre 2015

Mon avis sur Un petit coin si tranquille

Titre: Un petit coin si tranquille
Auteur: Christelle Dumarchat
Date de parution: 19 janvier 2015
Genre: Fantastique
Editeur: Atramenta



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Depuis qu'elle a choisi d'habiter dans un petit village de campagne, Émilie a retrouvé la paix intérieure, et son métier de traductrice lui permet de vivre. Mais une rencontre inattendue et des phénomènes qui se passent dans la nature alentour vont refaire surgir son passé magique, et elle va devoir mettre en œuvre ses pouvoirs pour lutter contre la force obscure qui est apparue.

Mon avis sur Au crépuscule

Titre: Au crépuscule - la guerre des arpenteurs
Auteur: Anthony Boulanger
Date de parution: 28 avril 2015
Genre: Fantaisie
Editeur: Voy'el



Merci aux éditions Voy'el pour ce service presse

Description

Dans le monde de Firnen, les hommes et femmes à même de contraindre la magie à leur obéir sont regroupés en Guildes. Ces associations sont les garantes de la sécurité des pays dans lesquelles elles sont implantées. Elles veillent à ce qu'aucun de leurs membres ne soit tenté de sombrer dans une folie destructrice et de traverser le voile entre les mondes pour rejoindre les Chemins Obscurs.

Toutefois, quand Mim, Rucina et leurs compagnons de la Guilde du Feu sont attaqués par des créatures issues de ce sombre royaume, ils devinent qu'une Guilde, quelque part, a failli à cette mission et a laissé naître un terrible adversaire. Pour espérer vaincre l'Arpenteur des Chemins Obscurs, les deux amis devront affronter leurs malédictions respectives.

Mon avis sur Phoenix, tome 1

Titre: Phoenix, tome 1
Auteur: Emma Loiseau
Date de parution: 25 septembre 2015
Genre: erotique, romance
Editeur: Nisha editions



Merci à Nisha pour ce service presse

Description

Éva vit à Moscou avec son père, Bruno de Browie qui dirige la Tcherninka Corp., entreprise spécialisée dans la recherche de pointe en haute technologie. Elle s’apprête à fêter ses 24 ans avec sa meilleure, lorsqu’elle est kidnappée par un inconnu aux yeux bleus-gris.
Qui est-il ? Et Luc, cet homme si séduisant que lui a présenté son père, est-il amoureux, ou bien se sert-il de la jeune fille pour atteindre un but plus inavouable ?
Éva ne peut ignorer l’attraction que l’inconnu aux prunelles magiques exerce sur elle.
Pourtant elle est sa proie… et elle ignore pourquoi.

mercredi 23 septembre 2015

Interview de Chris Loseus


Merci à Chris Loseus d'avoir répondu aux questions de Boulimique des livres

Chris est l'auteur de plusieurs romans dont 3600 propsect avenue, un thriller dont vous pouvez découvrir ma chronique sur le blog.

Résumé

Amy et Nicholas, promoteurs immobiliers à Washington ont quelques difficultés à faire prospérer leur entreprise pendant la crise. Agacé de ne pas pouvoir tirer profit de cette période, Nicholas découvre un terrain idéalement placé dans le quartier de Georgetown. Unique inconvénient : il n’est pas à vendre et appartient à une vieille dame, Melle Boze, qui vit avec son chat sur le terrain dans une vieille maison mal entretenue.
Mais qui est vraiment cette vieille femme ? Nicholas pense qu’une alléchante proposition pourrait régler le problème ; à moins que pour eux, ça ne soit le début de l’enfer.



Résumé

Sacha Kilingahl, sur le point d'accoucher, découvre en s’approchant de Washington que la ville a été détruite. Elle se cache et observe des militaires au comportement étrange. Bien qu'un message hypnotique tourne en boucle à la radio demandant à la population de se rendre à un point de ralliement, elle décide de faire demi-tour pour se cacher. Sur le chemin la menant chez ses parents elle rencontre Jack à l'origine de la catastrophe malgré lui…



Résumé


Jenna est belle, intelligente, passionnée... Et se laisse aveugler.
Elle rencontre Steve à l'autre bout de la planète. Ils se quittent précipitamment pour se retrouver par hasard à des milliers de kilomètres. Mais est-ce vraiment un hasard?
Qui est vraiment Steve?



Résumé


Jenna décide de se rendre aux States pour retrouver Steve. Mais rien ne se passe comme prévu. Elle découvre qu'elle n'est pas seule à le rechercher et apprend une terrible nouvelle.
Que veut ce journaliste qui semble s'intéresser un peu trop à elle ?
Qui sont ces hommes qui la suivent jusque dans les vastes plaines du Colorado ?


***

Interview par Boulimique des livres

Bonjour Chris et merci d'accepter de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter pour les lecteurs/lectrices qui ne te connaissent pas ?

Chris
Bonjour Séverine,
Prénom Chris, Nom Loseus, 44 ans, marié, trois enfants. Auteur de thrillers et romans catastrophes.


Tu as déjà publié un certains nombres d’ouvrages, lequel a été le plus difficile à écrire ?

Chris

A vrai dire aucun. Les histoires viennent toutes seules. Je ne suis que le spectateur d’évènements qui me sont envoyés depuis je ne sais où. Les personnages prennent vie, je n’ai qu’à les suivre.

Qu’est ce qui t’as poussé à commencer à écrire ?

Chris
Rien ! Vraiment, c’est comme ça, ça a toujours été là depuis l’enfance. J’écrivais des histoires courtes d’une trentaine de pages, au collège j’écrivais des histoires à suivre semaines après semaines que je vendais dans la cour de récréation.

Si un de tes romans devait être adapté au cinéma, lequel choisirais tu et quel casting aurais tu en tête ?

Chris
Excellente question ! :-) Nouvelle ère sans hésitation. Le général Burk, eh bien Bruce Willis, Sacha serait interprétée par Scarlett Johansson, Cranon par Stallone… voilà pour les principaux

Comment abordes-tu l’écriture d’un nouveau roman ?

Chris
C’est une scène, toujours. Je vois une scène et l’écris. La suite vient naturellement. J’ai toujours une trame en tête, mais les choses ne se passent jamais comme prévues. Ce sont les personnages qui me guident, pas l’inverse.

Peux-tu me décrire ton espace de travail quand tu écris ?

Chris
:-), mon bureau. Un lieu isolé dans la maison, entouré de livres. J’habite une maison au cœur d’une forêt en montagne qui surplombe une grande ville. J’aime la vue depuis mon bureau, le vent qui anime la forêt, les lumières de la ville en bas lorsque la nuit tombe…

Quels sont tes prochains projets littéraires ?

Chris
J’écris un livre par an. Le prochain est programmé pour Avril 2016. Il est en ‘’post production’’, il y est question d’amour… Le sujet traité est : Jusqu’où aime-t-on vraiment ?
L’histoire commence gentiment, un couple s’installe dans une belle maison en Californie par une belle journée d’été, mais… très vite les choses basculent.

Le suivant, celui sur lequel je travaille actuellement paraitra en Avril 2017. Il y est question des actes que l’on commet et de leurs conséquences… Mais je n’en dirai pas plus. Dans celui-ci il n’est pas question de paranormal, les hommes finalement sont assez fous. Et entre les deux, je continue à développer la série Jenna, l’épisode 3 sortira prochainement, juste avant les fêtes de fin d’année.


Peux-tu me donner le titre du livre qui t’as le plus marqué ?

Chris

Cujo ! C’était ma rencontre avec Stephen King, j’avais 15 ans, un choc ! Depuis j’ai tout lu de lui.


Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Chris
La fille du train



Quelques mots pour tes lecteurs/lectrices?

Chris
Encore merci à toutes et tous. C’est vous qui nous faites exister. Et merci à toi Séverine pour le travail que tu fais !!! :-)



mardi 22 septembre 2015

Mon avis sur 3600 prospect avenue

Titre: 3600 prospect avenue
Auteur: Chris Loseus
Date de parution: 30 mai 2015
Genre: Thriller
Editeur: Les éditions de la Malmaison



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Amy ne savait pas.
Elle pensait cette vieille femme inoffensive.
Et s'était trompée !
Et maintenant que la famille Torrens s'installe au 3600 Prospect Avenue...
Que va t-elle faire ?

lundi 21 septembre 2015

Interview de Catherine Epfel


Merci à Catherin Epfel d'avoir accepté de répondre à mes questions.
Catherine est l'auteur de Raptor


Résumé

Il est tueur à gages, il est flic. Il est solitaire, il est marié et père de famille. Voisins dans le même immeuble, au hasard d’une lettre glissée sous une porte, ils vont se rencontrer. Sous pression dans son métier de flic et sa vie auprès d’une femme trop parfaite, Kévin est intrigué par cet homme différent et sauvage, auprès duquel il va trouver refuge pour quelques instants d’évasion. De son côté, Yann se laisse tenter par cette compagnie inattendue, qui l’aide à repousser ses démons. Mais qui est réellement Yann ? Quel secret se cache derrière ce personnage décalé et mystérieux ? Quand Kévin prend conscience du danger, il est déjà trop tard...


***

Interview par Boulimique des livres

Peux-tu te présenter pour les lecteurs/lectrices qui ne te connaissent pas ?

Catherine
Je suis Catherine Epfel, mais tout le monde m’appelle Cath.
J’ai 57 ans, deux chiens, un chat, une fille avec un gros ventre qui ne va pas tarder à me donner un premier petit fils, et parfois quelques ados, quand ils veulent bien me reconnaître. Je suis parisienne de souche, mais je vis depuis 20 ans à Chantilly dans l’Oise, face à la forêt.
Je suis bohème, j’ai les cheveux méchés bleu, violet ou rouge suivant les saisons. Ma maison est multicolore, à l’image de ma vie plutôt décalée, de mon obsession des chaussures déjantées et de mes meubles tibétains, chinois ou marocains.
J’aime lire et écrire, faire la fête et voyager, l'humour et la dérision, mais surtout… boire du champagne à toute heure et toute occasion.
Je déteste les haricots verts et les escarpins, les mensonges et les maris, les prétentieux et les intolérants. Je ne peux pas vivre sans café et cigarettes.
Mes amis me disent gaie et spontanée, me décrivent comme un TGV lancé à pleine vitesse qu’on peut très difficilement arrêter. Soit on y grimpe, soit on reste sur le quai, mais le marchepied est assez inconfortable. Je croque la vie par tous les bouts, sans en laisser une miette. Je dois être fatigante pour beaucoup, j’en suis consciente…



Parles nous de tes romans Raptor et de ton recueil que tu viens de publier.

Catherine
RAPTOR est né d’un délire avec une amie à 2 heures du matin. Nikita de Luc Besson est un de mes films fétiches depuis toujours, je voulais me lancer dans une fiction originale, et j’avais besoin d’une idée de départ. Mais ce roman de 1200 pages ne s’en inspire que sur les douze premiers chapitres, après c’est une toute autre histoire…
RAPTOR, c’est 14 mois d’écriture, 5 heures par jour durant, des mois de relectures et de corrections, des nuits sans sommeil avec café et cigarettes, de la joie et des doutes, un virage dans ma vie. Devant le succès du premier tome, Rencontre improbable, sorti en mars dernier, j’envisage d’arrêter de travailler pour ne plus faire qu’écrire. C’est un choix difficile, mais important pour moi. Un de mes rêves que j’ai toujours tenté de réaliser, vivre pour mes passions, et l’écriture est l’une d’elles. J’espère juste que le second tome, Amour interdit, qui sortira le 28 septembre prochain, et le troisième, Ultime combat, prévu pour avril 2016, seront à hauteur de l’attente des lecteurs.
IL ÉTAIT UNE FOIS… DEUX HOMMES s’est presque imposé tout seul. Ce sont plus des histoires courtes que des nouvelles, vu leur longueur. Trois d’entre elles avaient déjà été diffusées sous d’autres supports, mais j’avais envie de les regrouper dans une réalisation plus personnelle, et elles me paraissaient bien trop courtes pour être éditées seules. Les deux premières sont inédites.
« Il était une fois… » est un texte qui m’a permis de gagner un concours sur un forum privé, et c’est sa construction qui en fait toute son originalité.
« La Magie de Noël » m’est venue un soir d’hiver, où j’ai mis deux heures à rentrer chez moi, prise dans une tempête de neige. Et au bord des routes, partout des voitures en panne et de nombreuses dépanneuses...
« La véritable aventure d’un croupier peu ordinaire » s’est matérialisée dans mon esprit lors d’une nuit d’insomnie. Et ne me demandez pas ce qui se passe dans les méandres de mon cerveau, je n’ai jamais eu la passion du jeu, peut-être de l’aventure inaccessible tout de même…
« Enrique, ou une beauté si particulière » m’est subitement tombée dessus lors d’une après-midi où je paressai comme Paul dans un transat costaricain au bord de la piscine, et il a fallu que je remonte de toute urgence à la chambre pour taper le synopsis.
Quant au « Requiem pour un fou », c’est un douloureux projet très ancien, qui date de plusieurs années. J’ai toujours voulu écrire un texte sur cette chanson que j’adore, et là, mes petites mains se sont animées toutes seules un soir à 18 heures. Résultat : 24 heures d’écriture presque non-stop, avec juste 4 heures de sommeil et une ou deux petites poses grignotage. Inspiration quand tu nous tiens…


Qu’est ce qui t’as poussé à commencer à écrire ?

Catherine

J’écris depuis toujours. Pourquoi ? Je ne sais pas. Ecrire pour moi, c’est comme respirer. Suivant les périodes, je respire plus ou moins bien, mais il me faut toujours de l’air.
J’ai reçu une éducation bourgeoise très stricte et j’ai grandi dans l’interdiction formelle d’exprimer mes émotions. A la maison, on ne pleurait pas, on ne riait pas. Il me fallait l’exprimer autrement, puisque verbalement, c’était interdit. Alors, quand j’étais gamine, pour expulser le trop plein, je griffonnais mes ressentis sur des bouts de papier. Je pense que c’était ma manière de lutter contre les non-dits. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire.
Ado, j’ai tenu un journal comme beaucoup, puis je suis passée aux cahiers que je noircissais jour et nuit d’émotions refoulées. J’ai rédigé pendant plus de 10 ans des chroniques littéraires pour des revues associatives et j’ai découvert par hasard la romance en 2009. Lorsque je me suis mise à en écrire, je ne me doutais même pas que c’était du MM.


Si Raptor devait être adapté au cinéma, quel casting aurais tu en tête ?

Catherine

Cette question est pour moi assez facile, et la réponse évidente en ce qui concerne Yann et Kévin. Au départ, ces deux personnages ont été mes supports de fanfic, et proviennent de la série « Les Bleus, premiers pas dans la police ». Donc Yann, c’est Mathieu Delarive et Kévin, Nicolas Gob.
Je visualise beaucoup lorsque j’écris, donc certains visages s’imposent naturellement à moi. Agnès, ce serait Géraldine Pailhas que j’adore. Max reste dans mon cœur et sous mes yeux, le Bob de Nikita des années 80, donc Tchéky Karyo.
On est dans le fantasme total là, parce que certains seraient bien trop vieux (sourire).
Ah cette imagination…



Comment abordes-tu l’écriture d’un nouveau roman ?

Catherine

La sauce est toujours un peu identique au départ. Ce sont les ingrédients qui changent.
D’abord un, voire deux ou trois personnages qui s’imposent d’eux-mêmes, régulièrement la nuit, souvent inspirés de mes ballades solitaires en ville à laisser mes yeux courir sur les gens.
Puis, une histoire. Mon père disait toujours : « Pour faire un bon livre, il faut 3 choses : une bonne histoire, une bonne histoire ET une bonne histoire ». Cela peut paraît simpliste, mais c’est l’évidence même. Je lis trop de livres où l’histoire est bancale, voire inexistante, vue et revue. Donc je peaufine toujours le scénario, même s’il change en cours d’écriture. Eh oui, ma muse n’aime ni les règles, ni les impératifs.
Depuis peu, je dresse ensuite un synopsis avec des fiches personnages, pour qu’ils ne se ressemblent pas tous. Ces derniers temps, j’ai remarqué que chez certains auteurs, les yeux sont toujours verts ou gris, les cheveux toujours indomptables, et les pleurnicheries du héros toujours similaires. Il me paraît très important de varier les plaisirs.
La suite, c’est ma recette, c’est la magie, c’est… chuttt, mon secret !
Il faut bien qu’il en reste un peu (clin d’œil)…



Peux-tu me décrire ton espace de travail quand tu écris ?

Catherine

Je pourrais écrire partout, tant que je suis seule, mais avec le temps, je me rends compte que l’endroit où j’écris le mieux, c’est dans ma chambre. J’ai besoin d’être dans ma bulle, sans bruit, sans distraction, sans musique.
J’envie celles et ceux qui savent écrire sur un transat au bord d’une piscine, ou assis à une terrasse de café. J’ai essayé pour l’image, mais la réalité est toute autre. Dans ces endroits bondés, me viennent les idées, en observant les gens, en laissant mon esprit divaguer, s’envoler. Mais pour la dépose finale, il me faut mon nid, j’ai besoin de me calfeutrer, d’emprisonner l’inspiration, pour ne pas qu’elle s’enfuie. Ma muse est exclusive, susceptible, exigeante et imprévisible. Donc lorsqu’elle est présente, je me soumets à sa volonté et ses caprices.
Mon bureau dans ma chambre, parfois mon lit, pas de lumière vive, juste quelques bougies, le chat qui ronronne. J’ai besoin d’une « ambiance propice », de litres de café et d’un stock inépuisable de cigarettes. Quand j’écris, je n’y suis plus pour personne, je ne mange plus, je dors peu, bref la maison peut prendre feu. Mes fils le savent, ce n’est pas le moment de venir me déranger, et ils s’adaptent à la situation, comme je m’adapte à ma muse. Dixit ma fille : « Ce n’est pas la peine de demander à maman, elle écrit. »


Quels sont tes prochains projets littéraires ?

Catherine
Oulla, terrible question. J’en ai plein ! (rire) Dans le désordre…
Terminer LE LENT POISON DU SECRET, qui sera un long roman en deux ou trois tomes. Je patine sur la fin depuis un an, mais ma muse semble s’y intéresser à nouveau depuis peu. Je dois aussi revoir le style d’écriture, car comme RAPTOR, il est en phrases courtes, et je pense les limiter, histoire d’éviter les entorses au cerveau de certaines…
Avancer L’HOMME CHOCOLAT, qui s’est durcit et ne veut plus fondre. Celui-là me donne beaucoup de fil à retordre, il était bien parti, mais… ma muse le dédaigne ostensiblement.
Réécrire un ancien roman qui est à reprendre en quasi-totalité, et qui doit faire 2000 pages au minimum.
Sans compter trois ou quatre appels de texte en cours, et tout un tas d’idées plus ou moins dispersées en vrac sur des fichiers ordi ou téléphone.
Bref, des années à écrire devant moi. Et pour mes lecteurs, beaucoup de patience. Je suis perfectionniste à l’obsession du moindre détail, donc tout cela demande du temps.


Peux-tu me donner le titre du livre qui t’a le plus marqué ?

Catherine

Sans hésitation, « Le chemin le moins fréquenté, apprendre à vivre avec la vie », de Scott Peck. Mon livre de chevet.
Le livre démarre par ces quelques mots, et ils ont orienté toute ma vie. « La vie est difficile. Si quelqu’un vous a prétendu le contraire, c’est qu’on vous a menti. »
Si nous souffrons autant, le problème n'est pas lié à la difficulté de la vie, mais au fait que nous croyons qu'elle devrait être facile, ce qui est un leurre terrible. D’autant plus que nous grandissons uniquement dans la difficulté et l’adversité. Scott Peck considère que l'amour est ce qui motive, ce qui dynamise la discipline indispensable à l'évolution spirituelle, et le définit comme la volonté de se dépasser dans le but de nourrir sa propre évolution ou celle de quelqu'un d'autre. Je partage totalement cet avis. L’amour et les gens ont toujours été mon moteur de vie.


Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Catherine

« La vie est facile, ne t’inquiète pas » (le titre me fait beaucoup rire, parce qu’il est justement à l’opposé de la phrase de Scott Peck), de Agnès Martin-Lugand. Ce livre est la suite de « Les gens heureux lisent et boivent du café ».
J’ai bien aimé le premier, mais largement préféré le second. Très belle histoire d’amour et véritable coup de cœur émotionnel pour moi. Après l’acceptation du deuil et le long chemin à travers la souffrance, survient la reconstruction, puis l’on aime à nouveau. Une belle leçon de vie, même si romancée, et surement une des raisons de la force de ce bouquin.


Quelques mots pour tes lecteurs/lectrices?

Catherine
J’ai écrit souvent et longtemps dans l’ombre. Les chroniques littéraires, les interviews, les synthèses de livres, au fond, je me rends compte que c’était plutôt facile, parce que même si j’y mettais de moi-même, je ne dévoilais que très peu mes émotions.
Aujourd’hui, vous êtes là, vous me suivez, vous m’encouragez, vous me félicitez, et c’est tout nouveau. Dans mes histoires, je vous délivre mes émotions nues, parce que ces personnages sont des morceaux de moi. J’ai eu envie de tuer un amant qui m’échappait, j’ai croisé un Enrique au Costa Rica, je me suis rêvée en panne dans la neige face à un dépanneur sexy, et j’ai cherché l’aventure dans des chemins parfois très hasardeux. Yann, Jeremy, Paul, Ruben, Mathieu, Franck, tous sont une partie de moi, et bien plus encore…
Alors, vous comprendrez que vos retours me donnent une énergie formidable pour continuer, et je ne vous en remercierai jamais assez. Rentrer le soir après une dure journée et découvrir quelques mots d’amour, de remerciements, ça n’a pas de prix.
Merci à vous, merci d’exister. Si j’ai longtemps été seule, maintenant je ne le suis plus, alors je sais que je ne m’arrêterai plus jamais d’écrire grâce à vous. Et même si, pour reprendre une image que j’aime bien, le lecteur est une bête au ventre vorace mais exigeant, je m’efforcerais de ne pas vous décevoir.
A bientôt pour beaucoup de plaisir, dans d’autres histoires, sur d’autres lignes, à travers d’autres mots, …


Mon avis sur l'aventurier de son coeur de Caroline Costa

Titre: L'aventurier de son coeur
Auteur: Caroline Costa
Date de parution: 17 avril 2015
Genre: romance
Editeur: Harlequin



Description

En acceptant un poste de bibliothécaire à la Sorbonne, Pénélope s’attendait à un job paisible et sans surprise.

Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu... Et voilà que désormais, on l’envoie au Mexique pour accompagner le célèbre archéologue Hugues Hautecourt sur un chantier de fouilles. Célèbre, certes, mais aussi très séduisant et tout aussi colérique !
La cohabitation s’annonce électrique, d’autant que le fameux chantier est bientôt le théâtre d’étranges phénomènes : on murmure que l’esprit d’un ancien prêtre maya hanterait les ruines sacrées.

Une chose est sûre, elle ne risque pas de s’ennuyer !

Concours anniversaire des éditions Reines beaux


Ce mois-ci, c'est l'anniversaire de la maison d'éditions Reines beaux qui souffle sa première bougie.
A cette occasion, j'ai l'immense plaisir de vous donner la chance de gagner un ebook tous comme les autres blogs partenaires.

Celui que je vous propose est Lune de sang:


Résumé

Zack Parker a rencontré son meilleur ami Noah pendant ses vacances au chalet du lac, alors qu’ils n’avaient que cinq ans. Un soir fatidique lors de leur dix-septième été, Zack n’a plus eu la force de se retenir. Poussé par l’amour et le désir, il a embrassé son ami d’enfance comme il en avait envie depuis tant d’années… et Noah lui a rendu son baiser, avec tout autant de passion. Le lendemain, Noah a mis fin à leur amitié et disparu de sa vie.



Un an s’est écoulé et Zack est forcé de retourner au lac, où chaque feuille, chaque pierre, chaque recoin lui rappellent sa plus grande erreur. Il est certain que ce sera l’été le plus long de sa vie, jusqu’à ce que Noah refasse surface sans crier gare, plus beau que jamais. Il s’excuse, se montre attentif, et Zack arrive presque à croire que rien ne s’est jamais brisé entre eux.



Mais il y a quelque chose de changé chez son vieil ami, quelque chose qui les empêche de connaître un bonheur parfait. Zack ne veut pas gâcher ce lien fragile qui vient d’être retissé entre eux, seulement il a besoin de savoir… Quel est le secret de Noah ?


***
Règlement du concours


Les conditions du concours.
– Le participant devra être majeur, domicilié en France métropolitaine et DOM-TOM ou en Belgique pour la version papier ( concours proposé par Reines-Beaux ), n’importe où pour les ebooks.
– Une seule participation sera prise en compte et par foyer.
– Le gagnant devra s’acquitter d’une adresse mail à Reines-Beaux pour la remise du lot.
– En participant à ce concours, le participant s’engage à accepter les conditions et modalités du concours.
– Les lots ne sont ni échangeables par un autre ebook, ni partageables !
– Les ebooks ne sont pas échangeables pour une version papier, et inversement.
Dates et modalités de participation,
– Pour valider sa participation, le participant devra commenter sous l’article concours du blog concerné.
– Le concours aura lieu du lundi 21 septembre 2015 au dimanche 27 septembre 2015 23h59. Il prendra fin le lundi 28 septembre 2015 à minuit.
– Le tirage au sort s’effectuera par chacun des blogs participant au concours anniversaire. Les résultats seront affichés le 5 octobre 2015 sur les blogs participants et sur le site Reines-Beaux.
Dotations du concours et détail des prix à gagner
– Il devra être remis au blog l’adresse mail du gagnant afin que Reines-Beaux puisse restituer le lot au gagnant.

dimanche 20 septembre 2015

Mon avis sur le second trône, tome 1

Titre: Le second trône
Auteur: Ludovic Esmes
Date de parution: septembre 2015
Genre: Jeunesse
Editeur: 5 sens édition



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Mars 2127, une implosion imminente de la planète Terre est prévue. La seule échappatoire : Moly. Une planète créée à partir d’un saphir découvert et mis en place dans l’espace par le Directeur Stafford. Il est le chef de l’armée comprenant le district 48 et l’équipe d’élite. Des Viptels sont organisés afin d’évacuer les citoyens. Parmi eux, Ethan, un garçon de 10 ans et sa mère Saltia vont devoir oublier la Terre pour toujours. Son père Mark Valder, capitaine au district 48, avait établi un accord avec le Directeur Stafford. Celui-ci ne l’a pas respecté et a implémenté Ethan et Saltia. Ce processus consiste à remplacer les vrais souvenirs par des préfabriqués. Seule l’élite militaire n’y est pas soumise. Valder comprend rapidement que l’intention du directeur n’est pas le bien-être de la population...

Mon avis sur Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

Titre: Je peux très bien me passer de toi
Auteur: Marie Vareille
Date de parution: 1er juin 2015
Genre: Romance, roman
Editeur: Editions Charleston



Merci aux éditions Charleston pour ce service presse

Description

UN PACTE ENTRE COPINES, UN EXIL, UN NOUVEAU DÉPART...
JUSQU'OÙ IRONT-ELLES ?
LA COMÉDIE ROMANTIQUE DE L'ÉTÉ !
Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu'au bout des ongles, enchaîne les histoires d'amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s'exiler en pleine campagne avec l'interdiction d'approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s'engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu... Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

samedi 19 septembre 2015

Interview de Sylvie Rocas-Geris


Merci à Sylvie Rocas Geris d'avoir accepté de répondre à mes questions.
Sylvie est l'auteur des sagas la Confrérie et Greyson security qui sont édités par Erato editions.

Résumé

Victime d’un kidnapping en Colombie, Elektra Winthrop est une jeune femme pleine de caractère. Arrachée aux mains de ses ravisseurs par un commando d’anciens militaires, elle s’éprend du chef de l’équipe.

Leur relation va s’avérer pour le moins tendue. Elle le trouve très arrogant. Il la considère comme une enfant gâtée.

Après une nuit torride, elle croit l’avoir conquis. Mais au petit matin, il a disparu. Sa réapparition six mois plus tard ne sera pas sans surprise.



Résumé

Riche, belle et indépendante, Alexandra Wellington a tout pour être heureuse. Une famille aimante, un métier passionnant.

Elle ignore cependant une chose : sa famille appartient à une Confrérie secrète. La découverte de ce secret et sa rencontre avec deux hommes que tout oppose, vont bouleverser son destin.

Le premier l’aimera d’un amour passionnel mais non partagé. Le second va faire fondre son cœur et l’initier aux rites de la Confrérie.




Résumé

Après avoir échappé à la mort et perdu Nathan dans un crash d’avion, Alexandra accepte enfin de rejoindre la Confrérie. Une dispute avec Malcolm la pousse à remettre sa décision en cause. Elle se réfugie sous les tropiques pour faire le point sur sa vie. A son retour, un nouveau coup de théâtre va bouleverser sa vie. Sans compter sur la réapparition d’Anatalia, le top model biélorusse toujours pleine de mauvaises intentions...



Résumé

Nouvellement embauchée dans une maison d’éditions parisienne, Carole Clark tombe sous la coupe de ses deux dirigeants. Ces deux dominateurs vont l’initier à la soumission et repousser toujours plus loin ses limites.

Lors d’une soirée, elle rencontre un homme d’affaires sud-africain adepte du BDSM, Paul Van Hoover.

Bien décidé à faire d’elle sa chose, il la fait enlever par ses hommes de main et l’emmène chez lui au Cap.

D’abord réticente, Carole découvre la face cachée de cet homme dur et impitoyable. Lui qui n’était jamais tombé amoureux se surprend à éprouver des sentiments pour la jeune femme. Au point de ne plus supporter de la partager.



Résumé

Angelina Dickson n’est pas une femme comme les autres. Elle cache un secret bien particulier.



Sa rencontre avec l’homme d’affaires Dorian Jameson, va bouleverser son existence.


Contrainte de lui révéler son secret, elle le perd.

Bien décidée à reconquérir l’homme qui a su toucher son cœur, elle va subir une mutation qui lui ôtera son pouvoir : l’immortalité.





***

Interview par Boulimique des livres

Bonjour Sylvie, peux-tu te présenter pour les lecteurs/lectrices qui ne te connaissent pas ?

Sylvie
Je suis fonctionnaire depuis de nombreuses années. Née dans une petite ville du Gard où je vis à nouveau. J’ai des goûts éclectiques, en vrac : j’aime le cinéma et les séries US, le chocolat et les glaces, les voyages, les chats, l’art asiatique…

Parles-nous un peu de tes différentes sagas qui sont actuellement publiées par Erato Editions.

Sylvie
La première est une trilogie : La Confrérie. L’histoire d’une jeune femme au caractère bien trempée qui va découvrir que sa famille appartient à une confrérie mystérieuse. Elle va se retrouver tiraillée entre deux hommes appartenant eux aussi à cette confrérie. Après bien des évènements fâcheux, elle finira par intégrer la confrérie à son tour.
La seconde raconte les missions d’une équipe de sécurité Greyson Security formée d’anciens militaires.


Qu’est ce qui t’as poussé à commencer à écrire ?

Sylvie
La lecture de 50 nuances de Grey ! j’avais une histoire en tête depuis plusieurs années et lorsque j’ai lu cette trilogie, je me suis dit pourquoi pas moi.

Si un de tes romans devait être adapté au cinéma, lequel choisirais tu et quel casting aurais tu en tête ?

Sylvie
Sans aucune hésitation, Addiction. Mais pour le casting ? aucune idée !

Comment abordes-tu l’écriture d’un nouveau roman ?

Sylvie
En fait, j’écris sans plan, sans préparation. Mes lectures nourrissent mon imagination. Et je développe l’histoire au fur et à mesure.

Peux-tu me décrire ton espace de travail quand tu écris ?

Sylvie
Ma salle à manger, tout simplement !

Quels sont tes prochains projets littéraires ?

Sylvie
Terminer « The Black Cat » et ensuite le quatrième opus de Greyson Security. Où l’on va retrouver Daniel Gray, le membre de l’équipe qui a trahi ses coéquipiers.

Peux-tu me donner le titre du livre qui t’as le plus marqué ?

Sylvie
L’Assommoir de Zola

Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Sylvie
Rouge + Bleu, contraires qui s’attirent de A.B Gayle

Quelques mots pour tes lecteurs/lectrices?

Sylvie
La lecture a toujours eu une grande importance dans ma vie. Aujourd’hui c’est l’écriture. Partager avec les lecteurs et les lectrices cet amour de la littérature c’est une chose merveilleuse. Et si je peux faire rêver ou fantasmer avec mes romans, alors j’en serai heureuse.

Mon avis sur Larmes de sang de Chrystal Jones

Titre: Larmes de sang
Auteur: Chrystal Jones
Date de parution: 20 juin 2015
Genre: Thriller
Editeur: Auto éditions



Merci à l'auteur pour sa confiance

Description

Gog, retraité de la gendarmerie de Versailles, se voit contraint d'accepter une dernière affaire en tant qu'intervenant puisqu'il est le premier concerné. Pourtant aidé de ses frères d'armes, l'enquête semble impossible à résoudre.
De plus, il semblerait que ses deux meilleurs amis Mike et Sam y soient mêlés.
Gog réussira-t-il à démêler le faux du vrai ?
Un thriller haletant de la première à la dernière page, où l'on retrouve les personnages de "Joue avec moi"... et où se mélange amour, meurtres, et révélations du passé…